echo du chapitre general

deuxieme semaine

 

Juillet 2013

 

 

Quelques echos du Chapitre general

Nous continuons notre partage avec vous sur cette semaine de chapitre

 

dimanche 14 juillet

Samedi après-midi et dimanche, moments tant appréciés par les Capitulantes, c'est le week-end ! Quartier libre. C'est heureux de les voir sur les routes, se dispersant selon les possibilités offertes :

Visite des sœurs et des amis,

Sortie à la fête des roses à Doué la Fontaine près de la Salle de Vihiers,

Visite du monastère de Bellefontaine chez les moines cisterciens,

Messe à Notre-Dame des Gardes et visite du magasin chez les sœurs cisterciennes,

Temps sur Angers

Repos sur place...

Toujours, dimanche 14 juillet, nous n’avons pas oublié les françaises. Pour commémorer la fête nationale, le Conseil Général a offert des stylos notés FCSCJ, qui font lampe de poche ; le Canada a donné du chocolat à chacune, et une surprise nous attendait dans le couloir de l’accueil : une grande poule portant dans son cœur – ou dans son ventre – ce qu'elle avait pour les sœurs. Qu'est-ce que c'est ? C'est le cœur d’une sœur ainée. Elle l’a traduit en plusieurs petits napperons ou cœur brodé et les a partagés à chacune des Capitulantes, secrétaires, traductrices… Le soir il y avait une bonne ambiance dans la distribution de tout ce que contenait la poule !

 

Lundi 15 juillet

 

Le travail reprenait en bonne disposition.

Toute la journée Sœur Martine Tapsoba, supérieure générale des Religieuses de l’Assomption, originaire du Burkina, nous a partagé sa réflexion sur :

« Vœu de Pauvrete, Solidarite, Partage pour quelle Fraternite ? »


avec comme sous-titre:

« La richesse de notre pauvreté au service de la fraternité. »


Ses interventions étaient intercalées de travaux en commission.

 

 

Le chapitre général 2012 des Religieuses de l’Assomption a élu ce jour, mardi 17 juillet 2012

Sœur Martine Tapsoba, du Burkina Faso,
Supérieure générale.

Elle faisait partie du Conseil général précédent.

Tiré du site des Soeurs de l'Assomption.

 

 

Sœur Martine a développé quelques pistes de réflexion et notamment : le credo comme fondement théologique du vœu de pauvreté, ce que notre Règle de Vie dit concrètement de la pauvreté à travers les mots utilisés.
Les travaux en commission et en assemblée ont permis aux Capitulantes de partager sur leur expérience de pauvreté avec des questions très intéressantes et bien concrètes. En effet, si le vœu de pauvreté est une mise en commun, qu’avons-nous à mettre en commun ? Voici les questions soulevées :

À partir de la présentation, quels sont les éléments à approfondir?

Quelles sont les principales richesses de notre Congrégation?

Quel est le don que représente la province pour la Congrégation?

Quelles sont les richesses qui seraient importantes à mettre en valeur aujourd'hui pour vivre une plus grande fraternité et comment? (1 à 2 éléments)

Après le repas, il y a eu la remontée de la réflexion des six commissions ; puis un temps sur le ressenti après cette écoute.

 Si vous voyiez combien les sœurs sont pleines d’espérance et de confiance !

Plusieurs se sentent encouragées à se mettre en route et à poursuivre.

D'autres se disent heureuses de ce retour à la spiritualité, au charisme et à la règle de vie.

Cela réveille le désir de vivre l'internationalité.

Des peurs aussi s’expriment face à la responsabilité de continuer cette mission.

En réaction à ce partage, Sœur Martine nous dit les richesses qu'elle perçoit et nous exhorte à redonner vie aux mots très concrets de notre règle de vie en les actualisant :

vivre avec les autres, par les autres et pour les autres.

 

Dans l’intervention qui a suivi, Sœur Martine est revenue sur le sens de la communauté sous deux aspects :

la communauté comme mission et la communauté pour la mission.

 

Ainsi, a-t-elle insisté sur le fait que notre mission est aussi d’être fraternelle en communauté.

 

Notre identité centrée sur le Cœur du Christ fait aussi partie des points à retenir.

Pour développer le sens de l'appartenance, il serait important d'intensifier les liens de communication avec les moyens d'aujourd'hui.

 

La commission de liturgie, fidèle à sa mission dès le début du chapitre,


continue d’aider les sœurs à prier
et à faire participer les Capitulantes dans leur animation.

 

Notre couleur internationale

décore déjà notre prière de louange.

 

 

 

 

Mardi 16 juillet

 

Nous avons commencé notre journée par une rencontre avec Mr CHARRIER, directeur de l’EHPAD « Vivre ensemble » qui regroupe la maison Rose Giet (une partie de la Maison Mère), la Maison de Regina à la Salle de Vihiers et une autre maison près de la Salle (La Jumellière), maisons qui nous appartiennent.
Ce fut un beau dialogue où le directeur a présenté l’EHPAD et surtout l’esprit de famille des Filles de la Charité du Sacré-Cœur de Jésus qu'il voulait garder dans la gestion de ces établissements de santé. Il nous a demandé ce qu’était un chapitre et nous a dit qu'il était impressionné par ces 42 sœurs en plein travail. Nous avons pu aussi lui poser des questions.

Notes à propos de l'EPHAD VIVRE ENSEMBLE

Après cela, nous sommes parties en commission pour retravailler les orientations. L’après-midi nous avons un temps libre de prière et de réflexion autour des propositions émanant des divers groupes (provinces, comités…) et que nous venons de recevoir. On se retrouve ensuite en assemblée pour s’en parler… 

La fraternité se sent de plus en plus dans les relations, les commissions, les partages informels, les prises de décision… Cela fait penser à « Elles n’auront qu'un cœur et qu'une âme ».

 

Le mercredi 17 Juillet

Nous sommes parties en commission pour étudier les propositions. Il s’agissait de faire des amendements si on en sentait la nécessité. L’après-midi a été consacrée au vote de ces amendements.

 

Jeudi 18 juillet

Nous avons eu sensiblement le même emploi du temps avec une petite particularité : Au moment du repas des sœurs de la maison mère, toutes les Capitulantes sont parties leur manifester de la sympathie en traversant le réfectoire et en chantant en différentes langues

« Tout pour la gloire de Dieu ».

Ce moment a été bien apprécié.


EHPAD signifie « Etablissement Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes »

 

Vendredi et samedi, 19 et 20 Juillet

Nous avons continué nos travaux.

 

Ouf ! Le week-end arrive...

 

Groupe des capitulantes

 

nous allons souffler un peu!

 

Bien fraternellement,           


Le comité d’information du chapitre
S. Valérie Besin,
S. Yvette Nutsugan,
S. Edwige Rasoa.

 

 

Nouvelle Supérieure générale

Ephad Vivre ensemble

Un clic: Écho du Chapitre première semaine

Un clic: Convocation au Chapitre général

Un clic: Prière à l'Esprit

Un clic: Association Prière Juillet 2013

 

Seigneur sois le Dieu des recommencements!