vivre selon la spiritualite

de la quantite suffisante

 

Voeu de pauvrete:

solidarite, partage volontaire

 

 

frangipanier à Vohemar, Madagascar

 

 

Seigneur, c'esti mon bien

Sur la route entre Mada et Amboitompoina

Comme le pèlerin qui allège ses bagages pour ne pas être encombré dans sa marche, nous apprenons à nous contenter du nécessaire et à vivre selon la spiritualité de la quantité suffisante.

Sur la route, nous reconnaissons Jésus sous les multiples visages du dénuement, de la souffrance et de la misère car le détachement des biens matériels procure une libération intérieure qui nous aide à une rencontre vraie avec nos frères et soeurs.

 

 

 

 

Nous apprenons à nous contenter du nécessaire.