Pourquoi un tel projet ?

 

Jean-Maurice Catroux cure de La Salle de Vihiers

 

Page couvertute du livre de M. René Rabault, Août 1973Décembre 1820, Jean-Maurice Catroux est nommé curé de La Salle de Vihiers, au sud de l'Anjou. Très vite, ce prêtre au coeur ardent, prend conscience des besoins qui l'environnent. Il cherche pour les enfants, pour les malades à lui confiés, des coeurs de mères et d'educatrices, des infirmières averties et dévouées.

 

A vingt-six ans, ardent et décidé, en face des réalités qu'il découvre, Jean-Maurice Catroux ne perd pas une minute. Ne trouvant pas de religieuses voulant se rendre dans sa paroisse, il conçut alors le projet de faire lui-même ce que plusieurs curés faisaient à cette époque, c'est-à-dire d'établir dans sa paroisse une petite communauté locale pour y tenir une classe et visiter les malades.

 

Jean-Maurice Catroux et Rose Giet

devenaient les artisans de la Bonne Oeuvre.

Un projet qui nous engage

 

Ainsi, " Comme les apotres de tous les temps,
nous participons a la mission du Fils
venu proclamer le Royaume de son Pere."

 

 

"Le fondement du zèle apostolique de nos Fondateurs,

c'est la foi :Parole de Dieu


foi inébranlable qui est assentiment à la Parole de Dieu, relation profonde avec le Christ,
confiance en la Providence,
foi dans l'action de l'Esprit en nous
et dans les événements,
foi dans le salut offert à tous les êtres humains.

Fidèles à cette grâce initiale, notre charisme s'exprime aujourd'hui dans notre projet commun d'evangélisation". Règle de vie 1.6


 

"C'est une bonne oeuvre,
je ne veux pas m'opposer."

Madame Giet, mère de Rose


 

verveine, parc de PornichetUn projet qui nous engage En ces deux être d'élite, on voit briller l'énergie de la foi, la sagesse du jugement, la bonté du coeur.

 


Où qu'elles soient, les Filles de la Charité du Sacré-Coeur de Jésus se posent régulièrement cette question: " Aujourd'hui, dans ma situation, quels conseils recevrai-je de nos Fondateurs ?"

René Rabault,
Le coeur sur la croix

 


Un projet qui nous engage !.